Multi mode vertical

Principe du multi mode, mais en changeant le mode une ou plusieurs fois sur une meme ligne à l’écran. Nécessite une synchronisation beaucoup plus précise que le multi mode simple, ce qui s’apparente à une rupture verticale, car il faut faire croire au CRTC qu’une nouvelle ligne vidéo commence au cours du balayage d’une ligne vidéo, autrement dit générer des HBL (Horizontal Blanking) artificiels

Camembert 4 – Mortel & Overlanders (2000)
One screen Colonies – Vanity (2018)
Scroll Factory – Impact & Praline (2018)

Liens